Appelez votre député provincial!

Demandez-lui d’agir pour pousser le Conseil des employeurs des collèges à revenir à la table de négociation avec une offre équitable.

Plus de 220 000 étudiants à temps plein et 300 000 étudiants à temps partiel ne sont pas en classe et les membres du personnel scolaire sont toujours sur le piquet de grève. Il est temps que le Conseil fasse la bonne chose et revienne négocier de manière sérieuse pour parvenir à un contrat équitable qui donne la priorité aux étudiants et à un enseignement de qualité.

Un système d'éducation de type Walmart n'est pas bon pour les étudiants ni pour le personnel scolaire. Nous avons besoin d'un ratio équitable entre le personnel scolaire contractuel et le personnel permanent et à temps plein. Il est inadmissible que les administrateurs, qui ont une compréhension limitée, voire nulle, des programmes d’études, soient les seuls à prendre les décisions concernant la prestation des cours. Il est temps de changer la façon de faire dans le réseau collégial, qui exploite des travailleurs contractuels, qui sont sous-payés et qui n'ont aucune sécurité d'emploi d’une session à l’autre.

Demandez à votre député provincial de prendre position et de faire pression sur le gouvernement provincial afin qu’il pousse le Conseil à revenir à la table de négociation.

Passez à l'action maintenant!