Published on Aug 03, 2017

Le personnel scolaire des collèges demande un vote de grève du fait que l’employeur refuse d'aborder les enjeux essentiels

Toronto – Le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO) a demandé à la Commission des relations de travail de l'Ontario (la Commission) de planifier un vote de grève en septembre pour le personnel scolaire des collèges publics de l'Ontario.

La présidente de l'équipe de négociation du syndicat, JP Hornick, a déclaré que ce vote de grève ne devrait pas surprendre l’employeur des collèges, compte tenu de son refus de discuter des enjeux essentiels qui ont été soulevés par le personnel scolaire.

« Pour les étudiants comme pour le personnel scolaire, l'environnement d'apprentissage et d’enseignement joue un rôle crucial dans le succès du réseau collégial, a déclaré JP Hornick. Nous avons mis sur la table des propositions qui permettraient d'améliorer la prise de décisions pédagogiques par le biais de la gouvernance collégiale et de la liberté académique, d’assurer l'équité dans la façon dont sont traités les membres du personnel scolaire contractuels et à charge partielle et d’appuyer la réussite des étudiants. »

« Nous proposons un meilleur plan qui non seulement procurera l’éducation de qualité que les étudiants méritent, mais profitera également à leurs futurs employeurs et à toute notre province. »

En vertu de la Loi sur la négociation collective dans les collèges (LNCC), la Commission est responsable de la planification du vote de grève quand l'équipe de négociation syndicale en fait la demande. L'équipe a demandé une date durant la deuxième semaine de septembre, une fois que le personnel scolaire sera de retour pour la session d'automne.

JP Hornick a ajouté que l'équipe est résolue à continuer de négocier afin de parvenir à un accord, pas à une grève, mais que le résultat du vote contribuera à envoyer un message clair à l’employeur.

« Afin d’aider l'équipe à arracher le meilleur accord possible, nous demandons aux membres de voter massivement pour le “OUI”. »

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, s’est dit déçu que l’employeur refuse de prendre en considération les idées mises de l'avant pour améliorer le réseau collégial de l’Ontario.

« Depuis 50 cinquante ans, nos collèges jouent un rôle essentiel pour procurer un accès à l'éducation », a déclaré le président Thomas. « Mais s’ils veulent continuer à le faire pour les 50 prochaines années, ils devront résoudre leurs graves problèmes. »

« Les membres du personnel scolaire des collèges sont résolus à procurer une éducation de haute qualité aux centaines de milliers d'étudiants qui comptent sur les collèges de l'Ontario pour leur donner une formation qui leur sera utile toute leur vie durant. Il est temps que l’employeur tienne compte de leur expertise sur la meilleure façon d’y arriver. »

La convention collective du personnel scolaire des collèges arrive à échéance le 30 septembre 2017.

Renseignements : JP Hornick, 416-806-9526; Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931