Published on May 04, 2017

La présidente de la Cité collégiale continue d'intimider le personnel et les organisateurs

Ottawa – Le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO) a fait part de ses vives inquiétudes concernant les tactiques d'intimidation de la direction à l’égard du personnel scolaire à temps partiel et des organisateurs syndicaux à La Cité collégiale à Ottawa.

Le Collège demande à ses agents de sécurité en uniforme de suivre les organisateurs du SEFPO et d’écouter leurs conversations – ce que le syndicat considère comme une « campagne d'intimidation ». Hier, le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a envoyé une lettre ouverte à Lise Bourgeois, la présidente de la Cité, dans laquelle il lui demande de cesser ses tactiques illégales et contraires à l'éthique qui ont pour but d’empêcher le personnel scolaire à temps partiel du collège de signer des cartes syndicales.

En mars dernier, le président Thomas, a tenu une conférence de presse à la Cité pour dénoncer les tactiques d'intimidation du collège, prenant l’exemple d'une organisatrice qui avait été expulsée à deux reprises de l’enceinte du collège.

Le président du SEFPO a déclaré que Mme Bourgeois sait très bien que la liberté d'association des travailleurs est protégée par la Charte canadienne des droits et libertés. « Elle sait que le SEFPO a le droit, en vertu de la loi du pays, de faire de la sollicitation syndicale dans les endroits appropriés du campus : à l’extérieur des salles de classe, dans les couloirs et à la cafétéria. »

« En poursuivant sa campagne et ses tactiques d'intimidation, non seulement Mme Bourgeois tente de priver ses employés de leurs droits en vertu de la Charte, mais elle entache également la réputation de La Cité qui figure au palmarès des meilleurs employeurs de la région de la capitale nationale. »

« Je lui demande respectueusement de cesser immédiatement cette campagne qui empêche les employés d'exercer leur droit et de décider librement d'adhérer à un syndicat. Elle ne fait que porter atteinte à l'image de La Cité et donner un mauvais exemple aux étudiants du collège. »

Renseignements : Timothy Humphries, agent des communications bilingue, SEFPO
416 443-8888, poste 8775