Published on Oct 15, 2017

La grève démarre lundi matin dans les collèges de l'Ontario après le rejet de l'offre syndicale par l’employeur

TORONTO – Plus de 12 000 membres du personnel scolaire des collèges publics de l’Ontario seront sur les piquets de grève au lieu d’être dans leurs salles de classe lundi matin après l’échec des pourparlers entre le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO) et le Conseil des employeurs des collèges, qui ne sont pas parvenus à conclure une entente de principe.

Le 14 octobre, nous avons présenté au Conseil une offre simplifiée, qui contenait ce que le personnel scolaire estime être le strict minimum pour dispenser une éducation de qualité aux étudiants et traiter équitablement le personnel scolaire contractuel », a indiqué JP Hornick, présidente de l'équipe syndicale de négociation. « Nous avons élaboré scrupuleusement une offre équitable et raisonnable qui tenait compte des préoccupations du Conseil en matière de coûts. »

 Le Conseil a malheureusement refusé d’accepter nos propositions qui n’ont pas d’incidence sur les coûts, telles que des contrats de plus longue durée pour le personnel scolaire contractuel et la liberté académique », a-t-elle ajouté. « Cela ne nous laisse pas d'autre choix que de débrayer jusqu'à ce que notre employeur soit prêt à négocier sérieusement.

JP Hornick a indiqué que le Conseil est résolu à instaurer un modèle d'éducation qui s’inspire de Walmart – un système qui se fonde sur la réduction du rôle du personnel scolaire à temps plein et qui exploite les employés contractuels sous-payés qui n'ont aucune sécurité d'emploi d’un semestre à l’autre. 

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, qui a qualifié l’impasse actuelle de « regrettable », a ajouté que les membres du personnel scolaire des collèges peuvent compter sur le soutien indéfectible des 130 000 membres du syndicat et du fonds de grève de 72 millions de dollars.

« Notre syndicat s’est forgé la réputation de parvenir à des accords sans arrêt de travail », a-t-il dit. « Malheureusement, cela ne s'est pas produit dans ce cas-là. » « J'encourage néanmoins les collèges à retourner à la table de négociation pour que nous puissions trouver un accord rapidement, pour le bien des étudiants et du personnel scolaire. »

 

Le SEFPO représente les professeurs, instructeurs, conseillers et bibliothécaires qui travaillent dans les 24 collèges publics d’un bout à l’autre de l’Ontario. Pour en savoir plus sur la plus récente offre de l’équipe syndicale, visitez www.personnelscolairedescolleges.org.

- 30 - 

Renseignements : Équipe de négociation du personnel scolaire des collèges, JP Hornick, 416-806-9526; Mona Chevalier, (français seulement) 613-606-2238